L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 17 Nov 2019 9:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Avr 2009 23:05 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1822
Nous nous interrogeons toujours, Cher Bruno, en nous basant sur les anomalies que vous avez su mettre en exergue et qui sont loin d'être inventées !

Mais de leur côté, eux vont affirmer, haut et fort, qu'il ne s'est rien passé de mystérieux, dénonçant au passage la mode du "sensationnel" qui fait plus recette que tout autre récit classique , et fustigeant lamentablement le travail de ceux qui recherchent la Vérité, et qui est aussi votre travail, Cher Bruno ...

En attendant que cette Vérité voit enfin le jour, nous ne pourrons pas changer le comportement de ceux qui s'approprient ainsi l'Histoire, s'obstinant, on ne sait vraiment pourquoi, à la représenter dans les esprits comme étant toute simple , sans vagues, sans remous et ... sans mystères !





:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Avr 2009 11:25 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14071
Lentz a écrit :
De façon assez surprenante, alors que c'est plutôt l'affaire du pseudo-empoisonnement de l'Empereur qui « tenait la corde », la thèse de la substitution a refait surface notamment avec une prise de position en sa faveur de Franck Ferrand. Et comme M. Ferrand est bien introduit dans le système médiatique, il a été invité à en parler par Michel Drucker sur Europe 1, Stéphane Bern sur France Inter et ailleurs encore. Après avoir écouté ces émissions, nous avons décidé avec Jacques Macé de repartir au feu, cette fois avec un livre qui devrait toucher un plus large public.


C'est donc les interventions de Franck Ferrand et de Stéphane Bern qui ont contraint MM. Macé et Lentz de "repartir" au feu...

Citer :
Ce qu'il y a de plus important et de dérangeant dans [...]la « substitution », c'est que leur médiatisation a fini par faire croire qu'elles reposaient sur des éléments sérieux et incontestables. Par ricochet, ces « vérités » fausses font passer les historiens qui n'y croient pas pour des « ringards » ou les membres d'on ne sait quelle conspiration du silence.


MM. Ferrand et Bern -si l'on comprend bien- sont coupables d'avoir médiatisé la substitution ! A moins qu'ils ne soient coupables d'avoir cru que cette thèse reposerait sur des éléments sérieux et incontestables... C'est grave, en effet ! :rire2:

Il était urgent d'intervenir... :baton:

Au moins, MM. Ferrand et Bern ont-ils le droit de penser ainsi ? :grands yeux:

Nous l'espérons encore : il paraît que nous serions en démocratie...

La faute à des "vérités fausses". Nous sommes impatients de les découvrir. Mais il est vrai que ni l'éditeur, ni les auteurs n'ont eu la politesse de m'adresser un exemplaire de leur "somme"...

Alors que le ban et l'arrière ban du Souvenir Napoléonien ont reçu cet exemplaire. Remarquez, c'est une bonne chose : certaines personnes aborderont -enfin- le fond du dossier...

Citer :
on ne pourra jamais rien savoir puisque ça n'est pas l'empereur qui est inhumé aux Invalides mais un imposteur, vulgaire squatter de monuments nationaux qu'il faudra bien un jour expulser. Cela prêterait à sourire et serait à ranger au magasin des énigmes récurrentes qui distraient s'il n'y avait au bout de ce battage l'idée saugrenue d'ouvrir le tombeau des Invalides.


Cette idée serait saugrenue s'il était démontré que c'est incontestablement le corps de l'empereur qui repose aux Invalides. Or, -de ce point de vue- les extraits qu'une main (que ces messieurs jugeront perfide) m'a communiqués ne vont pas du tout dans ce sens. Il n'y a quasiment RIEN de nouveau par rapport à l'article écrit par Jacques Macé...

Citer :
Or, avant d'arriver à cette extrémité, il faudrait que les mystères soient démontrés et qu'il y ait quelque chose de vraiment mystérieux dans la mort et l'exhumation de Napoléon.


C'est pourtant le cas depuis septembre 2000. Mais M. Lentz avait assuré que le colonel Mac Carthy avait parfaitement répondu en 1971... :lol:

Citer :
Or, ça n'est pas le cas et nous le montrons dans notre livre.


C'est ce qu'il faudra examiner, même si j'ai quelques doutes sur la pertinence de cette assertion.

Citer :
Ouvrir les cercueils de l'empereur n'est pas un de ces petits projets que l'on peut réaliser comme ça, naturellement et comme si de rien n'était.


Certainement. C'est pourquoi on en parle depuis 1969 et la publication de l'oeuvre de Rétif de la Bretonne.

Citer :
On nous a dit un jour qu'on l'a bien fait pour Yves Montand ! On avouera que quelque soit notre respect pour la chanson et le bon cinéma français, ça n'est tout de même pas la même chose.


Je ne sais qui a osé cette comparaison, mais ce n'est pas moi ! :11:

J'ai évoqué Louis XI, ce qui se rapproche plus de l'Empereur, il me semble...

Citer :
Nous l'expliquons par la mise en branle de l'appareil médiatique et par rien d'autre.


Accusation astucieuse, mais quelque peu incompréhensible. Si l'on suit MM. Lentz et Macé, les médias seraient coupables d'avoir fait leur travail ? Curieuse conception d'une presse libre d'enquêter et d'informer !!! :15:

Citer :
Les médias vont naturellement vers le sensationnel. Si on réfléchit aux questions qui se posent à un journaliste dans le cas qui nous occupe, on ne peut s'étonner de ce qui se passe. Entrons dans une salle de rédaction et déclarons : « Napoléon est mort d'une maladie grave et il est inhumé aux Invalides ». Tête des gazetiers. Les plus polis diront : « Comme c'est intéressant »… avant d'aller à la machine à café. Les plus francs lâcheront : « Oui, et alors ? Comment voulez-vous que je propose un papier à mon rédacteur en chef sur une telle banalité ». Dix minutes plus tard arrive un homme qui sait comment faire vibrer les cordes sensibles des journalistes pressés. Il a sous le bras un argumentaire bien fait. Il lance : « En vérité je vous le dit, Jeanne d'Arc a été brûlée par les Russes et, voici le scoop, Napoléon Bonaparte a été empoisonné et on a volé son corps ! ». Les feuillistes ont tendu l'oreille. Déjà ils imaginent un titre, tricotent deux colonnes et envoient à l'impression. Ils ont fait leur travail-de-journaliste, auto-justification suffisante pour écrire vite et sans vérification. Le tour est joué. Le rédac'chef est content. On vend du papier. On forge une opinion et on laisse la porte ouverte aux développements ultérieurs. Le dossier rêvé en quelque sorte. Il ne changera rien au monde ou à sa perception, mais pourra vivre, « créer du buzz » (comme on dit aujourd'hui à la place de « faire parler de ») sans risque et renaîtra en tant que de besoin pour satisfaire un lectorat friand de « révélations ».


A mon avis, cette charge vise Franck Ferrand et Stéphane Bern.
Ce sont eux, les "feuillistes" qui écriraient vite et sans vérification. Voilà un procès rondement mené... Il sera intéressant de connaître l'opinion des personnes qui font figure d'accusés... :3: Mais M. Lentz doit savoir de quoi il parle, lui qui a l'habitude de fréquenter les salles de rédaction.

Citer :
C'est parce que nous refusons qu'une aussi utile et noble matière que l'histoire soit prise en otage par les manieurs d'opinion que nous avons rédigé ce livre. Nous ne cachons ni notre mauvaise humeur ni notre surprise de voir les mêmes qui hurlent dans leurs colonnes « Liberté pour l'Histoire ! » la manipuler à des fins qui n'échapperont qu'à ceux qui ignorent comment fonctionne la société des médias.


Que voilà de nobles intentions ! Ce n'est nullement pour la recherche de la vérité (puisque celle-ci est censée être démontrée), mais pour contrer les "manipulateurs" médiatiques que ce livre a été écrit. Fâcheux, car -dès lors- en quoi respecte-t-il la méthode historique ?

Citer :
N'importe quel historien attaché à son métier ou à sa passion, s'il regarde les arguments des uns et des autres, puis se documente sérieusement ne peut croire un mot de tout ce qui a été écrit sur « l'empoisonnement » et la « substitution » de Napoléon. Notre livre, au second degré, est un livre « pour » l'histoire et le métier d'historien, pour la méthode contre l'intime conviction, pour l'approche historienne contre l'histoire-spectacle.


Arguments de trétaux et de bâteleurs... :roll:

Philippe Delorme avait lu mon livre, tout comme Jean-François Chiappe. Curieusement, ils n'aboutissaient pas aux mêmes conclusions que MM. Lentz et Macé.

M. Lentz devrait pourtant le savoir, en sa qualité de juriste : "on ne peut pas être juge et partie" !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Avr 2009 18:49 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1822
Loin de vouloir exposer la vérité, qui, comme le souligne Bruno à juste titre, semble déjà connue de Mrs Lentz et Macé, ces propos me font l'effet d'un habile plaidoyer commercial dans l'objectif d'atteindre une avantageuse position de l'ouvrage en question, dans l'esprit des non-initiés.

S'appuyer, pour ce faire, sur la méconnaissance des uns et la naïveté des autres, c'est assurément quelque peu indécent.

Enfin, et comme je l'exprimais dans un message précédent, la vérité étant simple et connue pour les auteurs dudit ouvrage, l'intention de contrer la thèse de Bruno, devenue la nôtre, me paraît l'unique et flagrant objectif.

Au lieu de ces coups bas, il eût mieux valu nous rapprocher pour évaluer tous ensemble nos arguments divergents, et poursuivre en commun la recherche d'une Vérité qu'aujourd'hui personne encore ne détient, faute d'avoir pu la prouver concrètement.

Alors, très certainement, les exposés et démonstrations sérieuses du livre de Bruno, auraient eu à leurs yeux un autre impact et dans leur esprit aurait germé une autre interprétation...

C'est de cette façon que l'on peut avancer avec bon sens, en s'ouvrant à toute argumentation et non en s'enfermant dans un raisonnement que l'on tient pour le meilleur au prétexte que l'Histoire, à l'origine, fut écrite ainsi.




:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Avr 2009 2:25 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Août 2004 11:01
Message(s) : 773
:salut: Rose, ça faisait un bout de temps et désolé car en ce moment j'en dispose peu. :bah:

"Au lieu de ces coups bas, il eût mieux valu nous rapprocher pour évaluer tous ensemble nos arguments divergents, et poursuivre en commun la recherche d'une Vérité qu'aujourd'hui personne encore ne détient, faute d'avoir pu la prouver concrètement. "

On aura tous compris que ces Messieurs ne pensent qu'au pognon qu'ils comptent se faire sur le cadavre de Napoléon empoisonné ou non, substitué ou non!

Cela fait belle lurette que les légalistes non plus d'argumentation, les pauvres, elle est démolie et il n'y a rien de neuf à attendre de leurs gribouillages sans consistence.

Bien à vous.
:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 15 Avr 2009 10:30 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1822
Cela fait belle lurette que les légalistes non plus d'argumentation, les pauvres, elle est démolie et il n'y a rien de neuf à attendre de leurs gribouillages sans consistence. (Reichstadt) ...


Conclusion pertinente que seule la mauvaise foi peut réfuter.

Bonne journée à vous.




:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Avr 2009 18:01 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14071
Je viens de lire d'un derrière distrait l'ouvrage commis par MM. Lentz et Macé... :16:

Beaucoup de bruit pour rien. :diablotin:

Ps: il n'y a guère que 50 pages traitant de la substitution, c'est dire que c'est peu, pour ne pas dire ridicule, surtout que ces pages fourmillent d'erreurs. :baton:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Avr 2009 23:35 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1822
Voilà qui ne ne nous étonnera guère ...

Et perdre tant de temps pour écrire des erreurs !

Mais, ainsi que nous l'avions prévu, nous ne nous attendions pas à de grandes révélations.

C'est un nouveau coup de pub pour les auteurs associés, et, sans doute, ce qu'ils recherchaient le plus. :7:




:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Avr 2009 11:38 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
A lire d'un derrière distrait... MAMZELLE zézé n'en fait pas de commentaires ? :hahaha:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Avr 2009 12:12 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Jan 2007 11:47
Message(s) : 410
"les auteurs associés" voila l'appellation qui convient.

ils ont certainement bien choisi leur période pour sortir ce bouquin. Grace au travail des autres on peut parfois gagner un max. :11:

_________________
"L'histoire est un mensonge que personne ne conteste."(N)

J'ai la tête près du bonnet parfois...(M)

________________

Bien à vous.

Nicolas DESCOURS.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 22 Avr 2009 14:42 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1822
Disons que certains s'amusent à détruire ce que d'autres s'évertuent à construire :11:

Heureusement, nous ne sommes pas de nature à nous décourager !



:salut:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB