L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Août 2019 15:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : CONTRE ARGUMENTS
Message Publié : 21 Août 2012 11:21 
Hors-ligne
Ecolier
Ecolier

Inscription : 17 Août 2012 2:36
Message(s) : 4
Site Napoleon.org :

"Les décorations


Bertrand parle de plaques et de croix sans autre précision. Marchand dit : « uniforme décoré des ordres de la Légion d'honneur, de la Couronne de fer, de la Réunion, de la Plaque et du Cordon de la Légion d'honneur ». Quant à Antommarchi, il a vu un « uniforme décoré des ordres de la Légion d'honneur et de la Couronne de fer ». L'enseigne anglais Darroch, de garde à Longwood les 6 et 7 mai, écrit à sa mère : « Sur le côté gauche de la poitrine se voyaient une étoile et deux décorations de je ne sais quels ordres ». Quant à Ali, il ne parle pas des décorations. En 1840, les témoins observèrent la présence sur l'uniforme de la Plaque de la Légion d'honneur (« l'étoile » selon Darroch) et de deux médailles, Légion d'honneur et Couronne de fer. Marchand est donc le seul à citer l'ordre de la Réunion et à se souvenir de trois médailles en plus de la Plaque, en 1821. Tantôt c'est Bertrand qui voit, semble-t-il, un cordon de trop, tantôt c'est Marchand qui voit une médaille en plus. Fragilité des témoignages...


L'état du corps


Dès le 7 mai dans l'après-midi, les chairs du visage s'affaissaient, si bien que la prise du masque en plâtre par le docteur Burton, assisté du docteur Antommarchi, s'avéra délicate. Le corps commençait à dégager une odeur incommodant l'enseigne Darroch et d'autres témoins ; l'on procéda donc sans plus attendre à l'ensevelissement dans les trois premiers cercueils (10). En 1840, on s'attendait à trouver le corps fortement décomposé et l'une des raisons de l'ouverture des cercueils fut la nécessité de mesures sanitaires pour éviter de transporter sur la Belle Poule une source d'infection. La surprise fut donc grande de trouver le corps, non pas intact comme on l'entend dire parfois, mais assez bien conservé et fort reconnaissable, ainsi que l'uniforme dont les parements rouges étaient encore éclatants. Le général Bertrand qui, au dernier moment, avait saisi la main gauche de l'Empereur pour la porter à ses lèvres puis l'avait posée sur la cuisse au lieu de la remettre le long du corps, la trouva exactement dans la même position. Les jambes étaient en position légèrement fléchies, du fait vraisemblablement d'un glissement du corps après qu'il eut perdu sa rigidité cadavérique. Il restait quelques cheveux en couronne, alors qu'en principe on les avait tous rasés pour faciliter la prise du masque. La lèvre inférieure s'était affaissée, laissant apparaître trois canines. Une légère barbe était apparente, pouvant aussi bien résulter d'un affaissement des chairs que d'une pousse post mortem sur laquelle les avis des spécialistes sont partagés. L'explication la plus probable de la conservation est un phénomène de saponification en l'absence d'air, les cercueils étant hermétiques (transformation des chairs en adipocire). Des cas de ce genre, sans embaumement, sont assez fréquemment observés. Il n'y a donc aucune raison particulière, au vu des observations faites en 1840, de supposer qu'il ne s'agit pas du corps inhumé en 1821, exhumé d'ailleurs en présence de Darling et de plusieurs des ouvriers qui avaient fermé la tombe dix-neuf ans plus tôt, lesquels ne signalèrent aucune anomalie.
Ajoutons que certains ont vu dans la conservation du corps une preuve de « l'empoisonnement », l'arsenic étant utilisé en taxidermie. Cette explication est stupide car, pour conserver un corps, l'arsenic doit être appliqué à des concentrations très fortes, qui n'ont rien de commun avec celles rencontrées dans l'intoxication arsenicale chronique."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: CONTRE ARGUMENTS
Message Publié : 21 Août 2012 16:53 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14001
Oui, c'est le petit pensum de Jacques Macé. Déjà évoqué ici, il me semble...

viewtopic.php?f=13&t=4545

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: CONTRE ARGUMENTS
Message Publié : 15 Fév 2013 22:28 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14001
Vous n'avez pas lu la critique du petit pensum, Lamiel ? :classe:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB