L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Août 2019 15:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 08 Fév 2019 16:10 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant

Inscription : 25 Jan 2019 13:37
Message(s) : 12
Louis Barral a écrit :
Bonjour à toutes et à tous

Merci M. Danton de me rappeler cet épisode de la vie de Napoléon à Saint Hélène, mais je persiste dans mon hypothèse, qu’ayant en général porté sur ses uniformes les décorations suivantes (plaque de G-C de la Légion d’honneur, l’étoile d’officier de la Légion d’honneur en or, et la décoration d’officier de l’Ordre Royal de la Couronne de fer en or, je me fie aux nombreuses représentations de tableaux avec ses trois ordres, et aux deux portrait de l’Empereur représenté avec l’Ordre Impérial de la Réunion.

Le surnombre des premiers tableaux me laisse présumer dans l’hypothèse de la rareté des deux autres le représentant avec la Réunion, je vous laisse en tiré vos propres conclusions. Il est vrai cas Saint Hélène il ne dût porter ses deux décorations qu’au début de sa captivité et que lorsqu’il devait recevoir en audience Hudson Lowe. Après il ne porta effectivement que la plaque de Grand-Croix de la Légion d’honneur.
Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Monsieur Barthélemy
Merci d’avoir débattu de ce mystère qui a l’air aussi de vous passionner.
Merci Bien d’avoir relevé ce point de détail du docteur Rémy Guillard qui en tant que chirurgien de première classe de la Belle Poule été à même de constater l’état du corps de Napoléon. Son récit nous interpelle, nous faisant glisser peu à peu vers le doute et ses mystères.

Mais, ont peu s’imaginer que Marchand et Ali, quand ils eurent fini d’habiller l’Empereur, Marchand s’apercevant que sur l’habit figuré bien les deux décorations (Légion d’honneur, Couronne de fer), se rappelant que Napoléon avait fait la traversée depuis la France jusqu’à Saint Hélène avec trois décorations, (comme sur le tableau de( Eastlake Charles Lock), et se rappelant que cette de la Réunion été dans une de ces trois boîtes avec d’autres décorations il prit une des trois Réunion, se trouvant dans la boîte, se rappelant qu’il avait été Grand maître de cet ordre, il alla en chercher une pour la coudre sur son habit, malheureusement, peut-être ne là-t-il pas assez cousu, ou peut-être là-t-il simplement poser à côté des deux autres pour que les personnes défilant devant le corps de l’Empereur puisent le voir habillé de tus ses honneurs. Étant la dernière sur la poitrine de l’Empereur, il se peut que le peu de fil étant mal cousu se soit peut-être désagrégé avec le temps, celle-ci avec le poids glissât dans le fond du cercueil, et ne pouvant être aperçu par le docteur Guillard. Il faut se rappeler qu’il n’eut que quelques minutes dans la pénombre des flambeaux pour s’imprégnaient de l’image du corps de Napoléon dans son cercueil.

Cette hypothèse en vaux bien d’autres sur l’absence de cet Ordre Impérial de la Réunion.

Il est vrai que le mystère sur les décorations demeure, et les mystères des témoignages de tous les mémorialistes de 1821 et de 1840, reste énigmatique.

Chacun en tirera les conclusions que sa pensée lui dicte.

Merci à tous d’avoir participé à ce débat, peut-être qu’un jour le mystère pourra être levé, mais cela est une autre affaire.

Je vous donne quelques passages du livre du Bâtonnier Jean Lemaire « Le testament de Napoléon ».

1/ page 122
Première boîte :
Dans une des boîtes se trouvent trois décorations de la Légion d’honneur, trois de la Couronne de fer, et trois de la Réunion que portait l’Empereur et une grande croix de la Légion d’honneur avec g cordon du même ordre.
Signé : Napoléon

2/ Page 123
Troisième boîte :
Ordres de la légion d’honneur (1).
(1), un de ces ordres est à l’uniforme de l’Empereur dans le tombeau ; l’autre dans la boîte N°1 comprise dans les 3 qui s’y trouvent. (Marchand).
Signé : Napoléon

3/ Page 125
Chez le comte de Turenne,
Collier de la Légion d'honneur.
Collier de la Toison d'or.
Signé : Napoléon

Messieurs,

Je suis d'accord sur ce fait que Napoléon n’est porté plus son habit de Chasseur de la Garde.

Je pense que lorsqu'il recevait des invités de marque à manger à Longwood, il devait revêtir son habit militaire avec ses décorations Légion d'honneur, Couronne de fer. Hors de cela il portait soit l'habit civil, soit un frac de couleur verte avec la plaque de grand-officier de la Légion d'honneur. OK.

Je me tiendrais aux deux tableaux le représentant avec toutes ses décorations, toutes de demi taille comme celle qu'il avait emportée à Saint Hélène, (voir le testament sur les boîtes énumérées dans le livre de Jean Lemaire).

Monsieur Bruno Roy-Henry, vous nous dites:

Il convient donc de rejeter l'assertion de Louis Barral sur le port de deux décorations (de taille normale) seulement, savoir les croix de la Légion d'Honneur et de la Couronne de fer, à Sainte-Hélène, sauf à être mieux informé.

Sur quel ouvrage vous basez vous sur le port de décoration en taille d’ordonnance?

Un deuxième portrait de Napoléon avec l’Ordre Impérial de la Réunion.

Il est vrai que la représentation de l’Empereur portant cet ordre est rarissime.

Pourquoi ? Mais ceci est une autre histoire qui ne pourrait se débattre ici.

Il est dommage que peu de personnes ne s’intéressent à cette discussion ?

Cordialement.

Louis Barral :salut:

Image
Décorations. (Demi taille).

Image
Décorations (Demi taille).

Image

Image
Décorations. (Taille d’ordonnance).


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Fév 2019 21:51 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1511
Louis Barral a écrit :
Monsieur Barthélemy
Merci d’avoir débattu de ce mystère qui a l’air aussi de vous passionner.
Merci Bien d’avoir relevé ce point de détail du docteur Rémy Guillard qui en tant que chirurgien de première classe de la Belle Poule été à même de constater l’état du corps de Napoléon. Son récit nous interpelle, nous faisant glisser peu à peu vers le doute et ses mystères.

Mais, ont peu s’imaginer que Marchand et Ali, quand ils eurent fini d’habiller l’Empereur, Marchand s’apercevant que sur l’habit figuré bien les deux décorations (Légion d’honneur, Couronne de fer), se rappelant que Napoléon avait fait la traversée depuis la France jusqu’à Saint Hélène avec trois décorations, (comme sur le tableau de( Eastlake Charles Lock), et se rappelant que cette de la Réunion été dans une de ces trois boîtes avec d’autres décorations il prit une des trois Réunion, se trouvant dans la boîte, se rappelant qu’il avait été Grand maître de cet ordre, il alla en chercher une pour la coudre sur son habit, malheureusement, peut-être ne là-t-il pas assez cousu, ou peut-être l'a-t-il simplement poser à côté des deux autres pour que les personnes défilant devant le corps de l’Empereur puisent le voir habillé de tus ses honneurs. Étant la dernière sur la poitrine de l’Empereur, il se peut que le peu de fil étant mal cousu se soit peut-être désagrégé avec le temps, celle-ci avec le poids glissât dans le fond du cercueil, et ne pouvant être aperçu par le docteur Guillard. Il faut se rappeler qu’il n’eut que quelques minutes dans la pénombre des flambeaux pour s’imprégnaient de l’image du corps de Napoléon dans son cercueil.

Cette hypothèse en vaux bien d’autres sur l’absence de cet Ordre Impérial de la Réunion.

Il est vrai que le mystère sur les décorations demeure, et les mystères des témoignages de tous les mémorialistes de 1821 et de 1840, reste énigmatique.


Je vous en prie cher Louis Barral, nous sommes là pour échanger :salut:

Ce mystère me passionne.... disons qu'il m'intéresse, mais comme j'ai déjà pu le dire à plusieurs reprises sur ce forum, je ne suis pas un "substitutionniste" convaincu, juste un chercheur de vérité :4:

et cette affaire de la croix de l'Ordre de la Réunion est l'un des éléments de la thèse de la substitution, sans doute l'un des plus importants, mais aussi peut-être l'un des plus fragiles : n'oubliez pas qu'il est régulièrement contesté par les "légalistes" (les tenants de la présence des cendres de l'Empereur aux Invalides) et ceci sur la base de la fragilité des témoignages humains : Marchand est en effet le seul des protagonistes de 1821 à évoquer la présence de la croix de la Réunion sur l'uniforme de Napoléon :bah:

et pour ma part, j'aurais tendance à dire qu'il n'y a rien d'énigmatique dans les témoignages des mémorialistes de 1821 et 1840... ce sont simplement des témoignages humains, avec leur plus ou moins grande précision et marge d'erreur possible

quant au compte-rendu du docteur Guillard, votre hypothèse est intéressante... les bottes étaient bien décousues en 1840, alors pourquoi pas une décoration également, glissant au fond du cercueil et donc non visible lors de l'exhumation :bah:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 11 Fév 2019 8:46 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14001
La réponse de Louis Barral a été déplacée vers un autre sujet :

viewtopic.php?f=13&t=7099

Cdt. :salut:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Fév 2019 15:25 
pas ok, barral ! :12: d'abord, on ne voit dessinée qu'une médaille pendante (LH), ensuite, ce croquis de Lefébvre n'a pas été réalisé à sainte-hélène... :16:


Haut
  
 
Message Publié : 12 Fév 2019 15:40 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14001
Avis partagé. :salut:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Fév 2019 17:28 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant

Inscription : 25 Jan 2019 13:37
Message(s) : 12
Bonjour à toutes et à tous

O'Meara nous raconte le 26 juillet 1816.

Lorsqu'il n'est pas en négligé, il porte toujours le cordon et la grande croix de la Légion d'honneur.

Peut-être vous conviendra t'il celui-ci, n'étant un érudit des dessins de l'Empereur à Saint Hélène.
Je vous propose celui-ci.

Image

À bientôt de vous lire

Louis Barral


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Fév 2019 10:47 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 482
En plus de la plaque, on ne voit que la croix de la Légion d'Honneur. Donc, à supposer que ces croquis soient crédibles, il n'est pas prouvé que Napoléon ne portait que la croix de la Légion d'Honneur et celle de la Couronne de fer... A priori, on peut soutenir qu'il n'ajoutait que la croix (pendante) de la Légion d'Honneur. :salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Fév 2019 17:42 
OK, Monsieur BARRAL ? :diablotin: :baton:


Haut
  
 
Message Publié : 14 Fév 2019 8:33 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant

Inscription : 25 Jan 2019 13:37
Message(s) : 12
Bonjour à toutes et à tous

Bonjour M. Koenig Claude

Bonjour M. danton

Voilà pourquoi Marchand habilla l’Empereur avec les trois ordres que Napoléon 1er avait créé, l’Ordres de la Légion d’honneur, l’Ordre Royal de la Couronne de fer, et l’Ordre Impérial de la Réunion.

En 1811, Marchand entra dans la maison impériale en tant que domestique. Lorsque le premier valet de chambre de Napoléon, Louis Constant Wairy, abandonna Napoléon en 1814, le général Henri Bertrand choisit Marchand pour le remplacer.

La dévotion de Marchand envers Napoléon, comme celle de Bertrand et de Saint-Denis, est remarquable. Il se rendit avec Napoléon à l'île d'Elbe, rentra en France au cours des Cent Jours, resta fidèle à Napoléon lors de sa défaite à Waterloo et accompagna Napoléon à Sainte-Hélène où il servit jusqu'à la mort de ce dernier le 5 mai 1821.

Contrairement à Saint-Denis, Marchand a gardé des notes tout au long de ces années. Ils ont été publiés en français en deux volumes en 1952 et 1955 (Mémoires de Marchand, Plon) et en anglais en 1998 (In Napoleon's Shadow, Proctor Jones). Ils sont considérés comme faisant partie des comptes les plus fiables écrits par ceux qui entourent Napoléon.

Marchand était le serviteur parfait: discret, loyal, intelligent et gentil. Il idolâtra l'empereur, un homme pas facile à servir, et fit tout ce qui était en son pouvoir pour maintenir le réconfort de Napoléon et son illusion de pouvoir lorsque son statut de prisonnier anglais disparut. Il en parle un peu dans ce passage, décrivant comment lui et ses camarades ont arrangé les choses dans le logement temporaire de Sainte-Hélène de Napoléon au Briars, domicile du responsable de la Compagnie des Indes orientales, William Balcombe, et de sa famille.

Monsieur Claude Koenig, ça va être difficile de prouver après 198 ans, pour la L-H et la C de F, c’est par déduction que m’a pensée me pouce que lors de réceptions d’étranger a margé à Longwood Napoléon devait revêtir son habit de chasseur à cheval de la Garde et la plaque ainsi que la L-H et la C de F, (voir testament de Jean Lemaire) pourquoi les emporter si elles devaient rester dans une boîte ? Comme disait Samuel Smiles. Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. chaque chose à sa place, et sa place à chaque chose. C’est pareil pour les décorations je pense que cela devait-être à sa convenance, et non à la nôtre.

Image

Je pense que le château de Fontainebleau à commis une erreur dans la première représentation de l'habit du roi de Rome dans les décorations avec la plaque l'Ordre de Saint-Étienne de Hongrie? Depuis il rattrape l’erreur sur l’habit du roi de Rome, il porte juste le ruban aux couleurs des trois ordres, l’Ordre de la Légion d’honneur, l’Ordre Impérial de la Réunion, et l’Ordre Royal de la Couronne de fer.

Image

Image

Le Duc de Reichstadt, était simplement titulaire des ordres de l'Ordre Costantin ier Saint Georges. Le grand (G-C), et du Collier de l'ordre Constantinien de Saint-Georges.

La discussion devient tellement peu intéressante, et stérile que j’arrêterais là notre tous échanges.

Bon vent.

Louis barral :salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Fév 2019 21:31 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14001
C'est à dire que nous partageons votre conviction que Marchand a bien épinglé les 3 ordres sur l'habit de Napoléon, comme il l'a d'ailleurs déclaré, même après 1840 !

Par contre, il n'est pas certain du tout que Napoléon portait habituellement 2 ordres à Sainte-Hélène (croix pendante). Nous pensons qu'il ne portait aucune croix en dehors de la plaque de Grand-Aigle. Et si cela a pu se produire, il n'ajoutait que la croix de la Légion d'Honneur sur son habit civil...
:salut:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB