L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 11 Déc 2018 11:09

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 23 Nov 2017 9:51 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13674
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... angFR.zoom

Le Gaulois, dans son numéro 1927 du 8 décembre 1887, mettait un point final à son enquête, en publiant l'article satyrique d'Alfred Capus. C'était sa réponse à tous ceux qui avaient raillé les articles consacrés au cénotaphe des Invalides et aussi, au silence obstiné des autorités, pour ne pas parler des diverses pressions subies pour abandonner l'affaire.


Citer :
LE RETOUR DES CENDRES

Nous allons enfin avoir une Présidence gaie, et les fêtes de joyeux avènement ne nous manqueront pas. Parmi celles-là, il faut citer en première ligne la fête du retour des cendres du grand Carnot, qui reposent pour l'instant, sur les bords de cette Elbe qu'il a tant aimé.

Voilà de longues années que les Parisiens sont privés de ces amusantes cérémonies, où se complaît notre génie national : et c'est certes une idée à la fois ingénieuse et patriotique que d'offrir à M. Carnot, comme cadeau du jour de l'An, les cendres de son grand-père dont il est privé depuis si longtemps.

Le gouvernement ne négligera rien pour que cette solennité ait un éclat incomparable.

A LA GARE DE L'EST.

La Locomotive La Belle Poule qui contiendra les cendres, sera reçue à la gare de l'Est, par une délégation de la Chambre et du Sénat, du Conseil municipal et de la Ligue des Patriotes. La délégation de la Ligue des Patriotes sera composée de M. Déroulède.
Toutes les sociétés de gymnastique de France enverront des représentants, munis de leurs musiques respectives.
Avant de s'acheminer le long des quais jusqu'à l'Elysée, les cendres du grand Carnot seront transférées dans un tombeau en porcelaine de la manufacture de Sèvres.
A la gare, discours des présidents de la Chambre et du Sénat ; exclamations de M. Déroulède. Cris et fanfares.

LE LONG DES QUAIS.

Toute la garnison de Paris, commandée par le général Saussier, sera sur pied. Halte devant le Palais Bourbon et concert.

A L'ELYSEE.

La remise des Cendres sera faite à M. le Président Carnot par M. Mollard, introducteur des ambassadeurs.
Dès ce moment, M. Carnot suivra le cortège, entouré de sa maison militaire, jusqu'aux Invalides.
Les cendres du grand Carnot seront mises à la place occupée par celles de Napoléon 1er, qui, elles-mêmes, seront transférées au cimetière de Saint-Ouen, dans un terrain acquis par l'Etat.
Toutes les précautions ont été prises pour empêcher les tentatives de détournement qui ne sont que trop fréquentes sur les cendres des grands hommes.

DANS LES THEATRES.

Le soir, les théâtres subventionnés joueront des pièces de circonstance, en vers et en prose, ainsi que des à-propos relatifs à la famille Carnot. A l'Odéon, conférence de M. de Lapommeraye*. Allégresse générale dans les rues et bals publics.

Alfred CAPUS (1858-1922)
Journaliste, romancier, écrivain.
Académicien.
Commandeur de la Légion d'Honneur.

* Ce personnage symbolise les cocus. Il est tiré du roman de Diderot, Jacques le fataliste, notamment le chapitre concernant "Mme de la Pommeraye et le marquis des Arcis"


En guise d'épilogue, ajoutons, pour rire encore un peu, que dans les saynètes plaisantes imaginées par Alfred Capus, le zouave Jacques Macé aurait eu toute sa place, de même que Thierry Lentz à la grosse caisse et le prince Masséna comme joueur de pipeau... Quel beau tableau, pour une présidence gaie !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Nov 2017 18:18 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4507
Localisation : Grimbergen - Belgique
Maria Kel a écrit :
C'est hélas ce qui s'est passé en 41 :ah!?:



Petit correctif : c'est le 15 décembre 1940 que furent restituées à la France les cendres de l'Aiglon par les autorités d'occupation.

http://titeparisienne.over-blog.net/art ... 44184.html

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Nov 2017 22:10 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1268
En guise d'épilogue, ajoutons, pour rire encore un peu, que dans les saynètes plaisantes imaginées par Alfred Capus, le zouave Jacques Macé aurait eu toute sa place, de même que Thierry Lentz à la grosse caisse et le prince Masséna comme joueur de pipeau... Quel beau tableau, pour une présidence gaie !

Jacques Macé le zouave du pont de l'Alma ? :rire2:

et Thierry Lentz à la grosse caisse.... il peut aussi taper sur des bambous ou sur des bidons, des bocaux.... Gros Bocal ? :hahaha:

:VE2:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 23 Nov 2017 22:22 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 480
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Joker a écrit :
Maria Kel a écrit :
C'est hélas ce qui s'est passé en 41 :ah!?:



Petit correctif : c'est le 15 décembre 1940 que furent restituées à la France les cendres de l'Aiglon par les autorités d'occupation.

http://titeparisienne.over-blog.net/art ... 44184.html


...1841, cher ami :7:

Quoique l'on n'est même pas sûr que c'est vraiment l'Aiglon qui fut rendu en 1940 :nanana:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Nov 2017 5:00 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1268
Quoique l'on n'est même pas sûr que c'est vraiment l'Aiglon qui fut rendu en 1940

si cela se trouve il y a eu substitution les allemands nous ont rendu Cipriani à la place :rire2:

:république:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Nov 2017 9:40 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 368
Il n'y a guère de doute sur le sens donné par Alfred Capus par rapport aux enquêtes du Gaulois en septembre 1887. C'est une forme de vindicte adressée aux autorités et aux lecteurs : vous ne voulez pas de la vérité, vous aurez notre mépris... J'admets que c'est décourageant de constater qu'il en est de même 130 ans après. Et je conçois que BRH soit lassé par un combat qui n'intéresse que très peu. Pourtant, il ne faut pas être pessimiste : j'étais plus que sceptique. Me voilà pourtant convaincu : oui, le sarcophage impérial des Invalides est vide ; c'est donc bien un cénotaphe !

Qu'y gagnons-nous au change ? Pas grand chose, sinon de rétablir la vérité. Mais, la vérité n'intéresse plus grand monde aujourd'hui... :salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Nov 2017 11:25 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 829
Epilogue ? Je n'aime pas ce mot... Mais il est vrai que nous ne sommes guère écoutés. Et c'est si désagréable de tenter un dialogue avec certains qui se disent napoléoniens. ce serait plutôt des napoléo-riens !!

A notre niveau, je ne vois guère ce qu'on pourrait faire de mieux. même autour de moi, je n'ai jamais suscité qu'un intérêt poli... si on insiste, on se fait vite taxer d'obsédé !!! :11:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Nov 2017 18:50 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1268
En l'état, pas grand chose à faire effectivement.... :bah:

Ma modeste pétition n'a pas aboutie, j'envisageais après les élections présidentielles de relancer mais il faudrait sans doute des éléments nouveaux susceptibles de susciter l'intérêt de l'actuel locataire de l'Elysée, autant dire.... :bouhou:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Nov 2017 23:11 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13674
Il a été établi sous ce lien, une pétition intemporelle à perpétuité :

http://empereurperdu.com/petition.html

Le nom du locataire de l'Elysée n'a aucune importance.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Déc 2017 16:03 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 829
J'espère me tromper, mais ce dernier message a tout d'un testament... :rougi: :ah!?:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB